-30% SUR TOUTE LA BOUTIQUE AVEC LE CODE #FETEMUSIQUE JUSQU’AU DIMANCHE 20 JUIN

Le Guide CBD

Les plantes jouent un rôle crucial dans la vie des hommes. En plus d’être des remèdes efficaces contre certaines pathologies, elles contribuent à la fabrication des médicaments. On peut les considérer comme des trésors de la part de la nature aux humains. En dehors de la santé, ces mêmes plantes libèrent des résines qui soignent des maux physiques et même psychologiques. C’est un peu le cas du CBD qui est très prisé de nos jours. Ce guide CBD vous en parle un peu plus.

Le CBD, qu’est-ce que cela signifie ?

Il faut retenir que ce qu’on appelle trivialement cannabis fait souvent référence à une plante. Cette dernière répond au nom commun de chanvre cultivé, ou pour les purs botanistes : cannabis sativa. C’est un végétal très complexe et aux composants peu connus encore. Cependant, on sait qu’il renferme plusieurs dizaines de cannabinoïdes divers.

Le CBD, ou encore cannabidiol, est l’un d’eux. Il faut aussi préciser qu’il n’est pas le seul. Par exemple le delta -9 — tétrahydrocannabinol, connu sous le vocable populaire THC, et le cannabinol (CBN) en fait partie également. L’homme possède des récepteurs dits « cannabinoïdes » dans son cerveau. C’est ce qui explique les actions plus ou moins fortes des cannabinoïdes végétaux qui sont présents dans le plant du chanvre sur le corps humain.

Le mystère de cette substance tient dans les trois lettres de son abréviation : CBD. Il est même possible de penser que ces lettres constituent un acronyme, et cachent alors trois mots différents. Pourtant, c’est juste un seul terme qui se dissimule derrière ce surnom désormais présent dans l’usage quotidien.

Il s’agit bien de : cannabidiol. Au sens étymologique, le mot peut bien être séparé en deux distinctes parties. Ces dernières donnent toutes les deux, de sérieuses informations sur la définition du CBD.

Il y a donc la première partie : « Cannabi » qui est la racine du mot et qui se trouve dans le cannabis. Il s’agit de la plante dont la molécule est extraite. La seconde partie, c’est bien le « diol » qui est un composé chimique et qui répond aussi au nom de glycol. Il faut notifier qu’il doit son nom à la composition chimique de sa molécule.

Il inclut aussi des atomes d’oxygène et d’hydrogène, et s’illustre bien par des réactions similaires aux molécules d’alcool. Cela ne voudra pas dire autant que le CBD est un alcool. Non ! Il n’est rien d’autre qu’une molécule organique extrait du plant de cannabis. Il faut préciser qu’à l’état naturel, cette molécule est bien présente, et en grande partie, dans les plants de marijuana.

Ce qu’on veut signifier par cannabidiol dans le langage courant qualifie cependant la molécule une fois extraite du végétal. Elle se présente sous la forme de cristaux, en parlant de sa forme la plus pure. Elle se présente aussi, en toute logique, sous forme huileuse, étant extraite comme une huile essentielle. Elle est donc très facile à incorporer dans une autre solution.

Il faut dire que le CBD a été popularisé avec l’avènement des cigarettes électroniques, et son usage en tant que liquide de vape. Le cannabidiol est donc le second cannabinoïde le plus présent à l’état naturel dans le cannabis, derrière le THC. Il est recherché pour ses effets vertueux. Il est aussi totalement légal.

Il n’entraine, en fait, ni addiction, ni effets stupéfiants, ni autres effets secondaires notoires. Bien qu’il soit aujourd’hui sujet à polémique et largement controversé, le chanvre reste l’une des plus anciennes plantes cultivées par l’homme.

Sous sa vraie forme, Cannabis sativa, elle était bien cultivée à l’époque néolithique pour ses vertus médicinales et son usage comme fibres textiles. Il faut noter que la Chine est, de toute évidence, à l’origine de la domestication du chanvre. La plante est utilisée pour confectionner des tissus et pour ses vertus thérapeutiques.

Le CBD a été extrait du chanvre pour la première fois en 1940. Il faut retenir que c’est un groupe de chercheurs de l’université de l’Illinois qui est parvenu à extraire la molécule. Le comble, ils qualifiaient le composé de toxique à l’époque, et éliminaient l’idée qu’il puisse avoir des propriétés positives sur la santé de l’homme. Ce n’est qu’à partir des années 1960 que des études ont été menées sur la composition réelle des cannabinoïdes.

Pour plus de précision, c’est le chercheur israélien Mechoulam Raphaël qui a réussi à démontrer leurs bienfaits sur maintes pathologies. Ses travaux ont alors permis de mieux réfléchir à l’usage des molécules de cannabis (CBD, THC) en pharmacologie et pouvoir établir de différences entre ces deux substances.

Quelles sont les différences entre le CBD et le THC ?

Bien connu du public et des particuliers, le THC est une molécule psychoactive du cannabis. C’est donc elle qui est responsable des effets nocifs provoqués par la consommation de marijuana. Le Cbd, par contre, n’est pas un stupéfiant. Il faut dire que les deux produits, à bien les scruter, donnent l’impression d’une couche de cristaux miniatures sur les matières végétales.

Il est aussi important de notifier que les structures qui font cet effet sont connues sous le vocable de trichomes. Les trichomes sont considérés comme de minuscules usines qui engendrent les cannabinoïdes de précieuse valeur comme le CBD ou encore le THC. Toutefois, les deux substances ont des traits de différences.

De multiples variétés de cannabis existent. Toutes présentant des compositions diverses à l’état naturel. Leurs taux en THC et CBD sont variables, eux aussi. Généralement, le cannabis du marché noir renferme un taux fort de THC (15 % en moyenne). Alors qu’on cherche à le supprimer au profit d’une concentration plus élevée en cannabidiol dans les plantes plus légales.

À cause de son absence d’effets psychoactifs, le CBD permet de profiter de propriétés de chanvre sans perdre le contrôle de soi. Le THC et le CBD ont la même composition chimique. C’est-à-dire 30 atomes d’hydrogène, 21 atomes de carbone et 2 atomes d’oxygène. On peut dire que ce sont presque des jumeaux, sur le plan théorique.

Il faut dire que c’est la position de l’un des atomes qui établit une différence entre les deux cannabinoïdes. L’ECS est un réseau de récepteurs qui interagissent avec les cannabinoïdes en vue de soutenir les fonctions vitales de l’organisme. Deux récepteurs endocannabinoïdes ont été jusqu’à présent découverts. Il s’agit de CB1 et de CB2.

Ils sont les responsables de processus mentaux comme l’émotion, la cognition, coordination motrice et la mémoire. Il faut dire que les CB2 se trouvent d’autre part dans les systèmes immunitaires et nerveux. En traitant avec les CB1 et CB2, les cannabinoïdes comme le CBD et THC peuvent apporter maints avantages pour la santé.

Ils peuvent aider par exemple à soulager la douleur, apaiser l’anxiété, stimuler l’appétit ou encore contrôler l’humeur. Cependant, comme le CBD et le Thc n’ont pas la même structure, ils ne collaborent pas de la même façon. C’est ce qui explique le fait que chaque cannabinoïde a des effets complètement différents sur l’organisme de l’homme.

Il faut retenir, en général, que le CBD et le THC sont tous deux, des produits de chanvre et de plantes de cannabis. La principale différence entre ces deux substances est que la première ne produit pas d’effets psychotropes.

Ainsi, le CBD est légal dans beaucoup de pays, tandis que le THC ne l’est pas. Chose curieuse, le CBD est bien capable de limiter les effets psychotropes du THC en réduisant sa force, sa capacité à se lier aux récepteurs cannabinoïdes CB1.

Quelles sont les caractéristiques du CBD ?

Le CBD est une molécule, comme des centaines d’autres, issue du chanvre et qui possède ses caractéristiques propres. Il faut déjà, en premier lieu, ne plus le confondre avec le THC. La première particularité est donc la différenciation.

En effet, le CBD est l’inverse de TH. Ce dernier est addictif, influant sur le système nerveux, détériore les facultés intellectuelles et possède des effets ou des retombées psychotropes. La CBD ne procure aucun effet de dépendance ni psychotrope tout en possédant bien un effet relaxant.

Plusieurs études ont même démontré ses vertus thérapeutiques très intéressantes. Il faut ensuite maitriser les effets de ce produit. Le CBD, en effet, a des effets qui diffèrent d’un individu à un autre en fonction de plusieurs, dont l’âge, la corpulence et le sexe. On n’a pas tous une même réceptivité à cette molécule.

Par ailleurs, il faut aussi veiller sur les modes d’administration du CBD. Car les effets agiront certainement de manière différente. Pour celui qui désire par exemple le prendre par la voie digestive, ce sera sous forme d’huile infusée en thé ou ajoutée à son alimentation. Il y aura à ce niveau un effet qui mettra plus de temps à se ressentir et même de manières moins intenses et diffuses dans la durée.

En ce qui concerne celui qui opte pour l’inhalation, il faut dire que c’est différent. Cela permet à la molécule de se répandre rapidement dans le sang et l’effet est immédiat. On le ressent tout de suite.

Par la voie sublinguale par exemple, si vous déposez quelques gouttes du produit sous la langue en patientant une minute au moins avant l’absorption, il y aura une diffusion instantanée et rapide dans le sang. À ce niveau, vous ressentirez tout de suite l’effet pour une longue durée. Si c’est par la voie transdermique, même si ce mode d’administration n’est pas souvent le plus rapide à cause de l’huile de massage, il peut y avoir d’effet.

Toutefois, ce sera de court moment, car seul un patch pourra augmenter la durée pour longtemps. Comme une dernière caractéristique, les dosages de la molécule sont mentionnés en pourcentage ou bien en milligrammes. Il est recommandé alors pour une initiation de débuter par le taux le plus faible.

On peut augmenter le dosage si au bout de deux ou trois semaines les effets s’annoncent insatisfaisants. Il est aussi important de ne pas changer son traitement prescrit par son médecin même si la recherche indique de multiples propriétés au CDB.

Il est aussi bien de s’adresser à son professionnel de santé pour savoir s’il est nécessaire d’inclure le CBD à votre traitement. Puisque l’addition de divers éléments peut nuire à l’utilisateur. Ce sont autant de caractéristiques propres au CBD et qu’il faut prendre en considération en vue de faire le choix du meilleur produit.

Comment choisir le bon produit CBD ?

Il existe plusieurs produits sur le marché et qui ont trait au CBD. Que ce soit les fleurs CBD, l’huile végétale, la graine de chanvre, les drogues, le chanvre cultivé, le chanvre indien, huile de cannabis, la cigarette électronique, la marihuana séchée, la graine de cannabis, tiges aromatiques, etc.

Il existe aujourd’hui des boutiques et des magasins qui proposent ces produits sous diverses formes et qualités. Le cannabis est une plante qu’adorent cultiver de plus belle les cultivateurs de nos jours. Ils peuvent l’accompagner des engrais. Ils mettent sur le marché la résine CBD, les thés CBD, le vaporisateur avec marque comme Diesel, le Haschisch, le chènevis, la nicotine, des bonbons CBD, cosmétiques CBD, les solvants, etc.

Ces produits ont des arômes divers, des saveurs particulières, comme des acides gras, des terpènes, les gras essentiels. La culture du chanvre est donc très répandue aujourd’hui. Les semences se font et les espérances se forment pour aller récolter à la fin. Le choix est, en effet, très vaste et les marques ne cessent de se multiplier sur le marché. Afin de mieux choisir le bon produit CBD, il vous faut observer certaines règles élémentaires.

Clarification des objectifs de consommation

Bien avant de vous lancer dans le projet d’achat de produits à base de CBD, il est important de réfléchir à vos objectifs. Vous devez pouvoir parvenir à savoir la raison pour laquelle vous aimeriez acheter le produit. Ce peut être pour corriger des douleurs, minimiser les nausées, abréger la fatigue, tempérer la dépression, réduire le stress ou encore diminuer l’anxiété.

En fonction de vos objectifs donc, vous choisissez un produit plus ou moins concentré CBD et éventuellement en contact avec d’autres substances. Il existe par exemple des préparations vitaminées E et C. C’est une étape très cruciale. Car maints produits à base de CBD pourraient vous indiquer des effets attendus et seront plus efficaces que vous ne le pensiez.

Consulter un médecin et demander son avis

Votre expert de santé particulier, ou un médecin en général sera votre meilleur guide pour l’accompagnement dans le processus de l’achat de produits CBD. Il faut noter que les produits faits à base de cannabidiol ont des effets secondaires sur le corps humain, même s’ils sont considérés comme compléments alimentaires.

La consommation peut donc avoir des contre-indications surtout si l’utilisateur avait déjà un important traitement. Il ne faut donc pas hésiter à consulter un professionnel de santé pour demande son avis et ses conseils.

Essayer de connaitre l’origine du chanvre

Il est mieux de choisir des produits à base de chanvre bio, si vous voulez pleinement profiter des bénéfices du CBD. Un bon guide CBD doit pouvoir normalement parler du plant de chanvre. Il ne suffit pas de recommander un produit fini, il est important de connaitre aussi sa provenance. De nos jours, les gens sont capables, qu’ils soient en ligne ou en physique, d’afficher l’origine de leurs divers produits.

La filière chanvre a mis déjà en place la traçabilité de la plante sur les continents. Si vous désirez avoir un produit de qualité, vous pouvez privilégier des produits faits à base de chanvre bio. Ainsi, vous vous préservez des engrais synthétiques, et bien d’autres substances chimiques utilisées dans l’agriculture, et dont les effets nocifs sur la santé ne font plus de doute de nos jours.

Pouvoir comprendre le processus d’extraction du CBD

Il faut dire qu’il existe maintes manières d’extraction du cannabidiol de la plante de chanvre. En utilisant du CO2 ou d’éthanol par exemple. Il est important de prendre votre temps pour bien vous renseigner. Car le tarif du produit peut aussi être influencé par le mode d’extraction.

La première méthode concerne le CO2. Il faut noter que c’est la technique la plus qualitative, la plus fiable et dont sont issues jusque-là, les meilleures huiles de CBD. La méthode utilise du dioxyde de carbone (CO2) pressurisé en état concomitamment liquide et gazeux. Ce qui sépare soudainement les cannabinoïdes et les terpènes du plant de chanvre.

Il faut préciser que c’est un processus couteux. Ce qui pourra se refléter dans le prix des produits. La deuxième méthode est l’extraction par l’huile. Le CBD peut bien être extrait à l’aide des huiles alimentaires. Avec cette technique, le produit fini ne devrait plus porter de résidus chimiques nuisibles.

Une troisième méthode est l’extraction par solvants. Cette technique n’est pas recommandée, car elle peut laisser des résidus de solvants dans le produit. Il ne s’agit pas d’une extraction naturelle. Ce qui pourrait avoir des retombées graves sur votre santé. Il est donc important de bien comprendre le processus d’extraction pour choisir un produit de qualité.

À quel prix peut-on s’attendre ?

Le prix d’un produit dépend de maints facteurs, un peu comme le processus d’extraction du produit, le nom de la marque, etc. Toutefois, on retrouve relativement des prix homogènes dans le marché. Si vous tombez sur un prix vraiment en dessous des autres, vous devez vous demander si le produit répond bien à un certain standard de qualité.

Vérification des accréditations des laboratoires d’analyse

Il faut notifier que plusieurs sociétés officiant dans la vente du CBD, prennent par des laboratoires indépendants qui analysent les produits finis renfermant le CBD. Il faut dire que c’est un passage obligatoire de nos jours. Cela permet de s’assurer de la qualité et rassure aussi le consommateur sur la contenance.

Vous pouvez donc demander au vendeur de vous fournir les documents portant les résultats des laboratoires sur le produit que vous désirez acheter. Les documents comportent souvent la contenance du CBD, la présence ou non d’autres cannabinoïdes et des informations supplémentaires. Si votre vendeur ne parvient pas à vous fournir ces documents, vous devez vous douter de la qualité de son produit.

Comment consommer le CBD ?

Il faut noter que le CBD peut être consommé de plusieurs manières. Ce peut être par ingestion directe ou encore dans des recettes de cuisine et boissons, par vaporisation pour inhalation, en crèmes, en gélules, etc. À vous d’opter pour le mode de consommation qui vous plait. Le CBD est disponible sous maintes formes et à divers usages. Vous aurez plus de facilités à trouver la forme qui vous convient.

L’huile de CBD

L’huile de cannabidiol isolé contient des cristaux de CBD. Vous pouvez trouver aussi l’huile board spectrum obtenue par distillation d’huile de chanvre. Elle possède donc tous les cannabinoïdes et d’autres composés notamment des terpènes, des vitamines A, B, C E, ainsi que des omégas 3 et 6. Placer quelques gouttes d’huile de CBD sous votre langue est le moyen le plus simple et le plus fiable de consommer le cannabidiol.

Les fleurs de CBD

L’extraction de la matière active du CBD est effective grâce à des sommités fleuries du chanvre, précisément des fleurs femelles. Les fleurs mâles du chanvre sont réservées à la production de graines pour obtenir de nouveaux plants. Les fleurs féminisées peuvent être directement consommées. Vous pouvez le faire par vaporisation ou par infusion. Vous pouvez inhaler la vapeur en utilisant le vaporisateur.

Le CBD en cuisine

Il faut dire que l’intérêt de cannabidiol en cuisine est qu’il se diffuse doucement dans l’organise pour des effets soft et pour une longue durée. Pour y arriver, la présence d’un corps gras est nécessaire en vue de libérer le CBD qui se trouve dans la fleur du chanvre par infusion ou dans un plat fait à la cuisine.

Il faut aussi retenir que, plus le taux de matière grasse est élevé, plus l’extraction du CBD de la fleur est efficace et très rapide. Si les saveurs végétales du CBD ne vous plaisent pas, vous pouvez aromatiser la boisson avec du cacao, du miel, du lait, selon votre convenance.

Le chanvre est une plante longtemps cultivée pour aider à confectionner des tenues comme le body, mais aussi utilisée pour des fins médicales. Le CBD qu’il libère est un produit médicinal qu’il faut privilégier à cause de ses vertus thérapeutiques.

logo-dispensaire-cbd
  • Connexion
  • Inscription