FRENCH DAYS : -25% DE REMISE IMMÉDIATE AVEC LE CODE « FRENCH25 »

Les différences entre CBD indoor, outdoor et green house

les differences entre cbd indoor outdoor et green house

Table des matières

Les techniques indoor, outdoor et green housse rassemblent les trois méthodes de culture de cannabis. Ces approches convergent vers un objectif commun : produire une quantité suffisante de CBD de haute qualité à moindre coût, mais elles divergent sur certains points. Découvrez les spécificités de ces trois techniques de production de cannabis.

Les CBD indoor

culture de cbd indoor

Le CBD indoor se cultive à l’intérieur et s’avère plus coûteux que la culture en extérieur, mais en quoi cette pratique se distingue-t-elle ?

Le mode de culture indoor

Le CBD indoor est réalisé dans de grands hangars. La technique a fait son apparition il y a un siècle. Aujourd’hui, elle gagne en popularité et semble être très appréciée des producteurs de cannabis light. La méthode nécessite des connaissances techniques et n’est pas à la portée de tous les novices. Néanmoins, les débutants peuvent se tourner vers les graines féminisées à autofloraison. Ces dernières fournissent une récolte de qualité acceptable pour un minimum d’entretien.

La qualité du CBD indoor

Le CBD indoor est une pratique jeune. La technique procure un rendement haut de gamme, car le producteur a la main mise sur l’ensemble des procédures, depuis la pousse des plantes jusqu’à la culture. Le cultivateur attache une attention particulière à l’environnement interne. De plus, il contrôle, avec une extrême précision, l’air le taux d’humidité ainsi que la luminosité. Ces efforts permettent d’obtenir des bourgeons compacts d’une taille imposante. La saveur est prononcée et intense.

Les avantages et les inconvénients de la culture indoor

Cultiver du CBD indoor est l’assurance d’obtenir un rendement de haute qualité. La culture est compatible avec un mode de production bio. Grâce à la précision des cultivateurs, la technique vous évite de recourir à la pollinisation sauvage, interdite dans une pratique légalisée.

Cependant, ces avantages dissimulent des vices importants, en l’occurrence :

  • un rendement moins élevé par rapport à la culture en outdoor ;
  • un investissement conséquent ;
  • l’usage de matériels sophistiqués et énergivores ;
  • un coût important.

La moindre erreur de calcul peut être fatale pour le producteur amateur.

Les CBD outdoor

culture de cbd outdoor

Le CBD outdoor compte parmi les pratiques tendances, mais quelle est cette fameuse technique ?

Le mode de culture

La culture de CDB outdoor appartient à la vielle-école. Elle suggère une approche naturelle qui ne nécessite aucune intervention humaine. Le rendement est fortement dépendant des conditions météorologiques. C’est pourquoi la production varie d’une zone à une autre. Les régions à climat chaud et humide sont favorables à une bonne culture. Elles produisent des CBD de type sativa. À l’inverse, les régions à climat froid sont prédisposées à produire des cultures à dominante indica.

La qualité du rendement

Les producteurs obtiennent des bourgeons de petites tailles. Malgré cette caractéristique, la saveur est toujours au rendez-vous. Les fleurs peuvent être en piteux état, quand bien même les arômes se conservent à long terme. Les rayons du soleil, les nutriments du sol et l’eau de pluie sont les seuls ingrédients nécessaires à la production d’une culture de haute qualité. Cependant, le temps de croissance s’éternise entre 6 à 8 mois avant la période de floraison.

Les avantages et les inconvénients de la culture outdoor

Le coût de la production est faible, car la nature s’empare de l’essentiel du travail. La pratique ne demande que la lumière du jour, l’eau de pluie et les minéraux de la terre pour s’épanouir. Les producteurs n’utilisent ni matériels de haute technicité ni main-d’œuvre qualifiée. Le rendement peut atteindre entre 500 grammes à un kilo par pied de fleurs.

Toutefois, la qualité n’est pas toujours optimale, selon les conditions externes. La production s’expose à des menaces constantes d’intempérie et de pénurie d’eau. Ces inconvénients ne se sont rien comparés au plus grand fléau de la culture en extérieur : les insectes.

Les CBD green house

Le green house résulte de la combinaison des techniques indoor et outdoor. Quelles sont les spécificités de cette méthode ?

Le mode de culture

Le principe de la technique du green house consiste à tirer profit des bienfaits des rayons du soleil tout en supprimant les agressions externes. Moins coûteuse que la culture indoor, la production sous serre génère un rendement optimal. Elle constitue un bon compromis entre les techniques en interne et en externe.

Les plantes s’exposent à une lumière naturelle contrôlée. Le soleil et sa lumière naturelle se chargent de nourrir les plantes, durant la journée. Une lumière artificielle vient ensuite prendre le relais tout au long de la nuit.

La qualité du rendement

Le principe de la culture sous serre se résume à l’aménagement d’un emplacement contrôlé doté d’un microclimat sain. Les plantes poussent sous une terre naturelle et favorable, à l’abri des intempéries et des nuisibles. Il en résulte des fleurs volumineuses qui renferment une saveur intense. Les plants de CBD sont, quant à eux, plus chargés. Le rendement s’avère plus conséquent par rapport à la pratique outdoor.

Les avantages et les inconvénients de la culture green house

Le cultivateur est en mesure de contrôler le terrain de culture et l’environnement. Les plantes sont parfaitement protégées. La méthode est écofriendly, car elle ne dépose qu’une infime empreinte carbone. Le producteur se contente de lampes artificielles et de matériels peu énergivores, à la tombée de la nuit. De plus, la méthode ne demande qu’une quantité infime d’engrais et un volume faible d’eau. Cependant, le rendement reste moyen, par rapport à la culture indoor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

logo-dispensaire-cbd
  • Connexion
  • Inscription